Accueil > Le Haras national du Pin se dévoile > Chevaux > Glossaire cheval

Glossaire cheval

Ce glossaire présente un ensemble de définitions pour répondre éventuellement à vos interrogations lors de la navigation sur le site Internet ou bien vous préparer à une visite au Haras national du Pin.

 

 

Allure : manière, vitesse de se déplacer, de se porter vers l’avant. Le cheval dispose de trois allures de base : le pas , le trot et le galop.  On dit d’un cheval qu’il a de belles allures lorsqu’il se déplace avec souplesse et amplitude.
Assiette : qualité du cavalier pour rester en selle, maître de son équilibre. L’assiette nécessite une souplesse des reins permettant de suivre les mouvements du cheval dans ses différentes allures. On dit d’un bon cavalier qu'il a une bonne assiette.

 

Balzane : zone de poils blancs (en dessous la peau est rose), située en partie inférieure des membres des équidés.
Bardot : produit issu du croisement entre un cheval et une ânesse. Les hybrides sont stériles.
Baudet : désigne un âne reproducteur, quelle que soit sa race.
Berceau de race : zone géographique, plus ou moins étendue, à laquelle on rattache l’origine de la naissance d’une race, dans une espèce donnée. Des facteurs économiques, sociaux et d’utilisation sont en général liés à cette zone géographique de berceau. La dénomination de la race peut ou non comporter cette mention géographique comme le Percheron pour la région du Perche.
Boiter : se déplacer en accusant par un mouvement et provoquant (ce qui rend décelable cette anomalie) une irrégularité dans l’allure considérée. Le cheval soulage le membre lésé en s’appuyant peu sur celui ci. Les origines des boiteries et leur localisation sont diverses : tendinite, choc à une épaule, abcès dans un pied…
Box : logement individuel couvert, pour un cheval. Dans une écurie, on compte plusieurs boxes. Ce logement est d’environ de 3 m x 3 m. Il est réalisé en matériaux résistants aux intempéries mais aussi aux coups et appuis des chevaux. Le box doit être clair, spacieux, bien ventilé et bien orienté pour proposer un espace de vie agréable au cheval qui peut y séjourner près de 22 heures par jour.
Bride : équipement en cuir le plus souvent, associant des lanières, ajustables, que l’on place sur la tête du cheval et supportant des éléments en acier placés dans la bouche du cheval (leur fonction est de diriger et d’indiquer avec précision des commandements de direction notamment au cheval, par l’intermédiaire des rênes). Contrairement au bridon où il n’y a qu’un seul élément dans la bouche du cheval, la bride en compte deux : le filet et le mors de bride.

 

Carte d’immatriculation : carte recto-verso, éditée au nom du propriétaire du cheval. La carte d’immatriculation comporte le même numéro matricule unique  (numéro SIRE) que le document d’accompagnement, le nom de l’équidé, le nom du ou des propriétaires enregistrés. En cas de copropriété, à quatre membres au plus, il est fait mention de la part de chacun en pourcentage (Au delà, il est noté que l’équidé est en indivision). Au verso se trouve un certificat de vente qui doit être renseigné et signé conjointement en cas de changement de propriétaire.
Carrière : espace d’évolution, en extérieur, utilisé pour le travail du cheval au quotidien ou pour des compétitions de dressage, de saut d’obstacles…. Ses dimensions (minimum de 20m x 40m) permettent à plusieurs cavaliers de monter en même temps. Le sol est généralement à base de sable, en gazon ou en géotextile ce qui offre une souplesse préservant les jambes des chevaux. Le terrain est délimité par des lices (barrières). Couvert, cet espace devient un manège.
Cheval de sang : cheval dont la morphologie générale est assez légère, ce qui permet son utilisation sous la selle en priorité., c'est-à-dire monté par un cavalier.
Cheval de trait : cheval dont la morphologie est assez massive, puissante, ce qui orientait autrefois son utilisation dans le domaine agraire. Aujourd’hui 10 races de chevaux de trait sont reconnues par les haras nationaux en France. Leurs débouchés actuels sont la production d’animaux de viande ou l’utilisation dans des disciplines de loisirs.

 

Débourrage : étapes d’éducation d’un cheval qui visent à l’acceptation des ordres de l’homme, avec la perspective d’être utilisé sous la selle ou à l’attelage. Les premières phases correspondent à l’acceptation des contacts, des ordres vocaux, des équipements (mise du bridon,  sanglage …). Le débourrage doit être réalisé dans le calme et ce sont des relations de confiance qui doivent prédominer. Le débourrage est effectif lorsque la demande (simple) par l’homme, engendre la bonne réponse par le cheval.

 

Equidés : mammifères herbivores, ongulés, du genre equus. Leurs membres se terminent par un seul doigt, dont le sabot n’est pas divisé (ce sont des périssodactyles).
Equin : adjectif qui précise l’appartenance spécifique, la relation avec le cheval en général. Par exemple, la filière équine, un vermifuge équin …
Etalon : chez les équidés, mâle entier qui est destiné à la reproduction.
Etalonnier : homme expérimenté qui manipule les étalons pour la reproduction. Il conduit le mâle (l’étalon) à la jument pour la saillie. L’étalonnier peut en plus être inséminateur.

 

Ferrure : pour préserver l’intégrité du sabot, l’anatomie du pied et ses fonctions physiologiques, il peut être nécessaire de ferrer un équidé. Le ferrage est l’action réalisée par le maréchal-ferrant posant des fers sous les sabots des chevaux. La ferrure correspond au choix du type de fers (formes et matériaux différents) en fonction de l’objectif à atteindre (modification de ses aplombs par exemple).
Foal : nom donné à un poulain durant sa première année de vie. C’est en moyenne vers 7 mois que le foal est séparé de sa mère (sevré).

 

Garrot : partie du corps du cheval située à la verticale des membres antérieurs et formant une masse plus ou moins marquée. Devant lui se trouve l’encolure, derrière lui le dos du cheval. Il est nécessaire de protéger le garrot qui est une zone sensible (peu enveloppée). Ainsi, il faudra utiliser une selle ne le blessant pas et un tapis de selle.

 

Haras : lieu d’élevage des équidés et notamment de rassemblement des femelles, les poulinières. Par extension, on parle aussi de haras pour définir le lieu de rencontre des étalons et des juments pour la reproduction.
Haute Ecole : exécution de figures ou d’allures qui nécessitent un apprentissage long et rigoureux du cheval. La croupade, la courbette, la cabriole, la pirouette, sont des sauts et figures de haute école. Le passage, le piaffer…sont des allures de haute école. En France, c’est notamment le prestigieux Cadre Noir de Saumur qui perpétue la pratique de ces éléments d’équitation « classique » qui nécessitent une parfaite maîtrise de la pratique équestre.
Hippique : l’hippisme est l’ensemble des sports pratiqués, associant un cheval à l’homme et notamment ceux touchant les courses. Hippique est donc le qualificatif associé (par exemple, on parle de courses hippiques). On parlera de sports équestres pour exprimer les disciplines olympiques (saut d’obstacles, dressage, voltige …).
Hongre : cheval qui a été castré, l’écartant définitivement du circuit de la reproduction. La castration induit une modification comportementale du cheval : il est plus calme.

 

Identification : procédure lors de laquelle une personne habilitée (l’identificateur) procède au relevé des marques naturelles d’un équidé, ce qui le détermine individuellement  pour le reconnaître par ses particularités physiques.
Insémination Artificielle : moyen artificiel de reproduction, correspondant à l’ensemble des actes, de la récolte du sperme de l’étalon jusqu’à la mise en place dans la jument de la semence.
Jument poulinière : femelle du cheval qui a déjà mis-bas. Une femelle qui n’a jamais été saillie est appelée maiden.

 

Lice : clôtures, barrières spécifiques aux hippodromes, utilisées pour délimiter la piste réservée aux chevaux de selle accessible aux spectateurs. Dans une carrière, des lices particulières (basses) peuvent être placées pour matérialiser un espace limité comme dans le cadre de l’aire d’évolution de compétition de dressage, où « le carré de dressage » est fixé à 20m x 60m.
Livre généalogique (« stud-book ») : Livre regroupant toute la généalogie d’une race. Ainsi, sont répertoriés les ascendants, les descendants et les collatéraux d’un cheval inscrit lui-même à un stud-book.

 

Manège : espace couvert, souvent rectangulaire, dont le sol est souple (en sable ou en géotextile), permettant aux cavaliers de travailler un cheval, de recevoir ou de donner des leçons d’équitation. Equipé d’un éclairage artificiel il peut être utilisé par tous les temps et quelle que soit l’heure. La dimension minimale est de 20m x 40m. La base des murs est équipée de plans inclinés permettant de protéger les jambes des chevaux et des cavaliers d’un frottement avec le mur, source de blessures. Cet espace lorsqu’il est découvert est appelé carrière.
Monte (période de) : période «administrative » pendant laquelle la reproduction chez les équidés est autorisée. Elle s’étend globalement de février à octobre.
Mulet : les croisements associant un âne et une jument donnent naissance à un mulet ou une mule. Ces hybrides sont stériles.

 

Naisseur : personne qui, au moment de la mise bas d’une poulinière, est propriétaire du nouveau né. Cette personne est considérée comme le naisseur du poulain sauf mention contraire.

 

Paddock : espace extérieur, limité par des clôtures, au sol en sable ou en herbe, permettant à un cheval d’y être laissé en liberté. Le dimensionnement permet à celui ci de se détendre aisément. Un abri est souvent annexé.
Palefrenier : personne qui a en charge les soins quotidiens des chevaux. Distribution de la nourriture, pansage, soins vétérinaire de base…Il entretient les lieux de vie des chevaux (écuries, manège …) mais aussi le matériel qui est utilisé pour les monter ou les atteler (harnachements, selles…). On emploie souvent le terme de palefrenier-soigneur. Il peut aussi être cavalier ou meneur. Il est titulaire d’un CAPA ou un BEPA spécialisé.
Pansage : ensemble des actions qui ont pour objectif d’entretenir un cheval, de faire sa toilette. Le brossage de tout le corps, le curage et graissage des pieds …font partie de ces actions qui doivent être quotidiennes. On utilise des étrilles (raclette en caoutchouc ou en métal pour décoller la saleté dans les poils ) ainsi que différents types de brosses (aux soies dures ou douces) en fonction de la zone que l’on nettoie.
Poney : équidé dont la taille ne dépasse pas 1,48 m au garrot. La femelle s’appelle ponette. En France, 11 races de poneys sont reconnues par les Hn.
Pouliche : chez les équidés, jeune femelle de la naissance à ses 4 ans environ. Une pouliche n’a pas encore reproduit.
Puce ou transpondeur électronique : Petite structure ( taille d’un grain de riz) placée dans l’encolure, à gauche,  d’un équidé, renfermant des informations codées (numéro unique) facilement lisible par un appareil adapté. Ce numéro est enregistré au SIRE. Le transpondeur électronique est couramment appelé « puce ».

 

Race : groupe d’animaux qui présentent des similitudes morphologiques ayant abouti à un profil d’utilisation et permettant de les classer en familles. Famille des races de chevaux de trait, famille des races de chevaux de sang, famille des races de poneys et famille des races d’ânes. Les animaux peuvent être utilisés en croisement ou en race pure.  A cette notion on ne peut pas dissocier celle de programme de sélection.
Reprise : « chorégraphie » réalisée par un cavalier avec sa monture dans le cadre d’une compétition de dressage, où les figures et/ou les tracés sont imposés. Ce terme est aussi employé pour définir une leçon collective d’équitation (monter dans la reprise de tel niveau) ou bien, signifie qu’il faut se mettre à la queue leu-leu, sur la piste, dans cette leçon. L’enseignant dira alors, « en reprise ! ».
Robe : ensemble des poils répartis sur le corps de l’animal. La distinction entre les différentes robes de base se fait sur quatre critères : la couleur des poils, la couleur des extrémités (crinière, queue et bas de membres), la couleur de la peau (sur tout le corps), la couleur des yeux. Il existe trois grandes familles de robes de base, famille du noir, famille du bai et famille de l’alezan ainsi qu’une famille autres.

 

Saillie : accouplement des animaux en vue de leur reproduction. On emploie aussi le terme « monte ». L’accouplement peut être géré par l’homme lorsque l’on utilise la technique de l’insémination artificielle par exemple.
Sevrage : moment (vers 7 mois) où l’on sépare le poulain de sa mère. A cette période, il n’a plus besoin d’être allaité pour se nourrir.
Le sevrage peut être réalisé de façon progressive (séparation de la mère et du poulain pendant la nuit durant les premiers jours) ou définitive.
SIRE : Système d’Informations Relatif aux Equidés.
Souffleur : Mâle utilisé pour détecter les chaleurs des juments. Il ne les saillit pas. Placée dans une barre de contention, la jument est reniflée par le souffleur. En fonction du comportement de la jument, il est possible de déterminer si la jument est en chaleur ou non, car dans ce dernier cas elle présentera des signes de défense vis à vis de ce mâle.
Standard : dans une race donnée, caractéristiques, déterminées par le stud-book, précisant les critères morphologiques attendus et évoquant un type d’utilisation dominant.
Suitée : jument qui élève son poulain, qui l’allaite.

 

 

Vénerie : art de la pratique de la chasse à courre où l’animal est poursuivi par des chiens ameutés. On distingue la grande et la petite vénerie, la première nécessitant des chevaux pour suivre l’évolution de la chasse en forêt.
Voltige : discipline équestre, lors de laquelle, le voltigeur exécute des acrobaties sur le dos d’un cheval, maintenu sur le cercle au galop par un longeur.

 

Yearling : poulain âgé de plus d’un an. Ce terme est spécifiquement utilisé dans la race pur sang anglais.